Accueil » Les différents Miels » Miel de Bourdaine » 30 000 visiteurs assistent à la première édition de Terra Madre Altai

30 000 visiteurs assistent à la première édition de Terra Madre Altai

 

Pour acheter directement votre Miel de Bourdaine Français :


MIEL BOURDAINE


Terra Madre Altai 2019, un événement unique consacré à la gastronomie, à la culture et au tourisme des montagnes de l'Altaï en Russie, s'est déroulé dans la ville de Gorno-Altaysk du 8 au 11 août.

Les agriculteurs, les producteurs d'aliments, les apiculteurs, les fromagers, les cuisiniers, les agents du tourisme, les décideurs politiques et les activistes alimentaires de la région se sont réunis pour l'événement, qui a attiré 30 000 visiteurs et a été inspiré par Yulia Fominikh, porte-parole de la communauté locale de Slow Food et membre du Alliance des cuisiniers de Slow Food.

"Grâce à nos efforts communs, nous avons maintenant écrit l'histoire du festival Terra Madre Altai 2019", a déclaré Yulia. "Le thème était l'amour de la Terre: le rôle et la valeur de ceux qui se soucient de la planète chaque jour – agriculteurs, bergers, artisans, pêcheurs – tous ceux qui respectent les traditions et la culture des peuples des montagnes de l'Altaï."

Slow Food peut être un outil essentiel pour le développement du tourisme durable dans la République de l'Altaï. L'un des objectifs de Terra Madre Altai est d'aider à brosser un tableau de la République de l'Altaï en tant que destination touristique hospitalière et unique, en développant une image positive à la fois en Russie et à l'étranger. Cette mission a été renforcée grâce à la participation de l'Agence fédérale du tourisme, du projet fédéral «Carte gastronomique de la Russie» et de représentants des autorités régionales.

L'événement a été officiellement lancé par le chef par intérim de la République de l'Altaï, Oleg Khorokhordin. "Quelle est la force et la compétitivité des montagnes de l'Altaï?", A demandé M. Khorokhordin. Il a poursuivi en répondant: «Des produits et des spécialités régionales uniques à base de matières premières naturelles locales. Et des plats traditionnels préparés avec ces produits par les mains de cuisiniers, héritiers d'anciennes traditions culinaires, leurs connaissances enrichies par l'utilisation des technologies modernes. À l'avenir, ce festival deviendra l'une de nos marques, un événement touristique important auquel assisteront des invités de toute la Russie et de l'étranger. L'un des résultats les plus importants du festival est qu'une grande équipe d'agriculteurs, de producteurs, de chefs, de restaurateurs et d'artisans s'est formée dans la République de l'Altaï. La fin du festival n'est que le début. Nous attendons avec impatience la prochaine édition de l'événement en 2020. »

Le festival a apporté des centaines de produits et spécialités régionales à la ville, ainsi que des plats authentiques de la cuisine locale. le Marché de la Terre, hébergé dans 10 habitations traditionnelles de l'Altaï, était une vitrine d'une extraordinaire diversité gastronomique présentée par des dizaines de petits producteurs de toutes les montagnes de l'Altaï. Il est devenu un lieu de rencontre pour des milliers de visiteurs et artisans, agriculteurs, cuisiniers, fabricants de produits naturels. Tout le monde a pu voir les visages des producteurs, entendre leurs histoires et goûter et acheter leurs produits.

L'objectif principal du Ateliers du goût, qui a eu lieu dans le restaurant Tipografia, devait préparer de délicieux plats nationaux à base de produits traditionnels et Ark of Taste présentés par les agriculteurs eux-mêmes. Ceux-ci comprenaient la boisson laitière fermentée kumis, réalisée par Miron Dilekov (district de Kosh-Agach); Miel de la montagne de l'Altaï de la famille Zateev (district d'Ust-Koksa); Olga Chendieva’s kurut fromage (district d'Ust-Kansk); fougère orlyak de Neli Suruskanova (district de Turochak); poisson ombreux et sarlik (yak), viande d'agneau, de cheval et de chameau de Gary Telesov (district de Kosh-Agach); l'bourdaine et les pignons de pin de Neli Kuruskanova (district de Turochak); et talkan fabriqué à partir d'orge Korokobinsky par le producteur Sergey Toboev (district d'Onguday).

le Village de l'artisanat était un espace unique qui a présenté le monde magique de l'artisanat, des arts et des traditions de l'Altaï comme un moyen de préserver l'identité culturelle du peuple de l'Altaï. Chasse, fabrication de bijoux, feutrage, gaufrage, sculpture sur os et sur bois, sellerie, couture de costumes nationaux, poterie, arts et peinture – toute la diversité des traditions artisanales des peuples des montagnes de l'Altaï était exposée.

Au Théâtre du goût, des cuisiniers de la République de l'Altaï ont proposé un menu varié à base d'ingrédients provenant de fermes locales à plus de 20 000 visiteurs. Et le terrain de jeu du festival était rempli de rires des enfants pendant qu'ils cuisinaient des escargots – le symbole du mouvement Slow Food – tout en profitant d'activités de dessin, en explorant l'exposition de livres, en participant à une masterclass d'aquarelle et bien plus encore.

En deux jours, plus de 42 000 assiettes de plats traditionnels et modernes ont été servies dans le Pistes alimentaires du projet «Carte gastronomique de la Russie». Une jeune équipe de cuisiniers régionaux, héritiers des anciennes traditions culinaires – chacun représentant les peuples autochtones des montagnes de l'Altaï – a présenté un menu de plats de la cuisine indigène, préparés avec des produits locaux et traditionnels. Chaque cuisinier a utilisé le format de «une nourriture à la main», ce qui signifie une portion de nourriture qui pourrait tenir dans la paume d'une main. Cela s'est avéré si populaire que le format continuera d'être utilisé dans les restaurants et autres lieux de la région.
"Derrière chaque plat se trouve un cuisinier et derrière chaque cuisinier se trouve un agriculteur qui a cultivé un produit sur les riches terres de l'Altaï conformément aux traditions de leurs ancêtres", a déclaré Irbizek Tolkochekov, cuisinier et l'un des coordinateurs de la Slow Food Community. des cuisiniers autochtones de l'Altaï. «La nourriture peut devenir une force pour le développement de notre région, et les cuisiniers sont l'un des moteurs les plus puissants de ce développement. Grâce à leur travail, ils agiront en tant que garants de la qualité des ingrédients et des cultures, en préservant les lieux, les produits et les techniques de production. »

  • Avez-vous appris quelque chose de nouveau sur cette page?
  • Oui Non

 

Pour acheter directement votre Miel de Bourdaine Français :


MIEL BOURDAINE

En savoir plus sur le Miel de Bourdaine :

Les caractéristiques de la bourdaine – La taille : entre 1 et 5 m. – Les rameaux : alternes, très ramifiés, ne portent pas d’épines. – La tige : élancée. – L’écorce : a tendance à se dédoubler. Elle est d’une couleur brun-noir de l’extérieur et verte à l’intérieur. Elle dégage une arôme désagréable. – Les : s’étendent le long de la tige en spirale. pétiolées, lisses, caduques, de couleur verte. – Le limbe : forme ovale, de couleur vert sombre, un peu vernissé sur le haut et clairement plus clair sur la face inférieure. – Les fleurs : forment de petits faisceaux composés de 3-10 fleurs, de 5 mm de diamètre, avec des sépales soudés, de couleur verdâtre, bougie triangulaires de couleur blanc-verdâtre, avec un peu de rose. Pétales alternes, blanchâtres et repliés vers l’intérieur. – Le fruit : baie globuleuse, juteuse sucrée par contre toxique. La couleur passe du rouge or vert et à maturité est bleu-noir. La floraison de la bourdaine Selon le climat où se développe, la bourdaine fleurit depuis le salaire avril jusqu’au mensualité de juillet. Sa floraison est discrète et larme ornementale ce qui n’encourage pas à l’introduire dans les jardins. Où pousse la bourdaine ? La bourdaine est mellifère assez fréquente. On la retrouve partout en Europe. Dans le sud et le pourtour méditerranéen, se fait de plus en plus rare. Mais se développe spécialement à l’ouest possédant une préférence pour les sols acides et humides. Elle s’accommode également des étudier calcaires et secs. Cet arbuste apprécie lisières des forêts, montagnes et les clairières. L’altitude ne semble pas l’affecter, puisqu’elle pousser même à 1 000 m. Quel intérêt pour l’apiculture ? La bourdaine est mellifère qui attire beaucoup d’abeilles étant donné qu’elle produit un nectar fort estimé pour sa qualité et sa quantité : un produit super et super abondant. La miellée se fait assez régulière, non conditionnée en aléas climatiques. Le miel obtenu est monofloral, de couleur sombre, brun roussâtre, et au goût aromatique, balsamique, maigrement acidulé. La cristallisation se fait très lentement. La Bourdaine est un arbrisseau de 3 à 5 mètre de hauteur, possédant des tiges élancées à rameaux brin nombreux. L’écorce est et violacée. Cependant, avec le temps des gerçures apparaissent, l’écorce prend alors une coloration fuligineux en exhalant une odeur forte. La sous-vêtement écorce parmi contre, est verte. Les sont caduques simples, elliptique et glabres. Les nervures saillantes moindre sont parallèles. Les fleurs sont abrégé blanches verdâtres, groupées parmi de cinq ans à la base des rameaux de l’année. Elles apparaissent après la foliation et sur plusieurs mois. Le calice a cinq pétales. Les cinq étamines, opposées aux pétales, sont soudées entre elles parmi leur base ainsi qu’au calice. La Bourdaine a la réputation d’être très mellifère lorsque elle forme des épais suffisamment denses. Elle peut fournir des miellées duquel l’intérêt n’est pas négligeable. Goûtez à délicieux doucement de bourdaine ! Le finesse de bourdaine surprend dans glose aromatiques qu’il est à offrir. Ce affabilité monofloral est un doucement caractérisé dans sa fine et aromatique. D’une texture liquide ainsi qu’à cristallisée, il se distingue selon des arômes subtils et des accords fruités.
La bourdaine est mellifère en particuliers appréciée de à nous abeilles. Du fait d’une floraison assez discrète la retrouve très peu dans à nous jardins et c’est assez au détour d’une balade en que vous risquez de la trouver. Et tout de même le friandise de bourdaine est un enrichissant miel, doux et super raffiné qui plait particulièrement aux amateurs de miel fruité.
Contrairement en or affabilité de romarin ou bien en or doucement de piquant qui sont des miels crémeuse couleur claire, le peu à peu de bourdaine est un docilité liquide cristallisant lentement, à la saveur aromatisée et à la belle couleur cognac. C’est un progressivement monofloral rare, exceptionnel et surprenant, surpassant de loin de nombreux miels polyfloraux tel que le douceur de garrigue chez exemple.
VERTUS ET BIENFAITS Pour comprendre les bienfaits du velouté de bourdaine il faut s’intéresser d’un peu plus près à la plante dont il est issu. En effet utilise la bourdaine depuis l’Antiquité pour ses vertus purgatives et laxatives. Ces sont en fait dues à un important effet d’anthraquinones contenus dans le tribulus et plus en particuliers dans son écorce au lieu dans ses fruits. Voilà pourquoi le peu à peu de bourdaine est conseillé aux individus souffrant par exemple de constipation.
Mais attention, pas interrogation de vous assister directement de l’écorce dans une tisane ce serait extrêmement toxique. Il faut d’abord la sécher ensuite la stocker plusieurs mois avant de être à même l’utiliser sans danger.